Au service des pauvres et des nécessiteux pendant la COVID-19

    En temps de détresse, il est possible de trouver de l’aide auprès d’une personne ou grâce aux actions conjuguées de plusieurs. Que les besoins soient grands ou petits, les membres des quelque 1 400 assemblées de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours de toute l’Europe cherchent des moyens d’aider leurs prochains individuellement et collectivement.

    Gary B Sabin, président de l’interrégion d’Europe de l’Église explique : « En tant que chrétiens, nous considérons Jésus-Christ comme l’exemple suprême du service. Il attend de nous que nous allégions les fardeaux des pauvres et des nécessiteux. »

    Récemment, les soucis causés par la pandémie de la COVID-19 ont mis les gens et les collectivités à rude épreuve. Des assemblées, en partenariat avec les organismes publics locaux, et souvent grâce au soutien de Latter-day Saint Charities, les services humanitaires de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, se sont portés volontaires pour répondre aux besoins urgents de nourriture et de fournitures de protection individuelle.

    Les rapports suivants sont des exemples de services rendus par le biais de plus de 180 projets au bénéfice de 800 000 personnes dans 20 pays européens au cours de cette période sans précédent.

    Île de Santiago (Cap-Vert)

    Les effets de la pandémie ont laissé de nombreux habitants de l’île de Santiago (Cap-Vert) sans revenus et avec un grand besoin de produits de première nécessité. L’Église a fait don de nourriture et d’articles d’hygiène à Nos Saude, une association locale qui a livré ces marchandises plus que nécessaires à trois cents familles. Le projet a été financé par Latter-day Saint Charities au bénéfice de plus de 1 700 personnes en raison du nombre élevé de personnes vivant dans chaque ménage.

    [Insérer la photo : Deux personnes gravissant une colline]

    [Légende : Des familles ont reçu de la nourriture et des articles d’hygiène dont elles avaient grand besoin]

    Raimundo Monteiro, le président de Nos Saude a déclaré : « Nous remercions votre institution d’avoir financé ce projet pour atténuer les effets de la COVID-19 là où trois cents familles dans le besoin de l’île de Santiago ont bénéficié de paniers d’aliments de base et d’articles d’hygiène. »

    En plus de donner de la nourriture aux résidents locaux, l’Église a aussi fourni trois mois d’articles d’hygiène et de produits d’entretien à la délégation de la santé de Santa Catarina pour éviter la propagation du virus. Ces articles ont contribué à la sécurité et à la protection d’environ 90 soignants d’un établissement de soins local.

    Slovaquie

    Lorsque le gouvernement slovaque a exigé que les gens portent des équipements de protection individuelle (EPI) et des masques pour ralentir la propagation du virus, Latter-day Saint Charities et des organisations locales se sont associés pour fournir le matériel nécessaire. Cette action s’est concentrée sur la protection du personnel soignant, des travailleurs sociaux et du personnel des maisons de retraite qui n’avaient pas les ressources nécessaires pour des EPI.

    Des machines à coudre ont été achetées pour être utilisées dans des centres de la collectivité où les membres du personnel ont cousu des masques à partir de fournitures données localement. En peu de temps, 2 500 masques ont été confectionnés et distribués aux hôpitaux, aux centres de soins et à d’autres organisations dans treize localités différentes.

    [Insérer la photo d’une femme devant une machine à coudre]

    [Légende : Une bénévole coud des masques au centre de la collectivité de Vechec]

    Des chasubles, des masques , des gants, des thermomètres et des produits ont aussi été fournis à neuf centres de soins. Dans un centre, à Horňa, où ces fournitures ont été déposées une note disait : « Votre aide est arrivée comme un merveilleux cadeau du ciel. [Les employés] vous remercient […] et avouent avoir versé quelques larmes. Ils vous [remercient] du fond du cœur. »

    Maria Andričíková, dirigeante de l’un des organismes humanitaires partenaires, a également exprimé ses remerciements et a déclaré : « Je remercie Dieu qu’au cours de ma vie, il m’ait permis de connaître votre Église à travers vos missionnaires humanitaires et ainsi de changer ma vie et celle de ma famille. »

    Rome (Italie)

    Comme dans d’autres parties du monde, à Rome la situation causée par la COVID-19 a laissé de nombreuses personnes sans travail et avec des difficultés à subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. Lorsque les restrictions du confinement ont été assouplies, les jeunes adultes du pieu (diocèse) de Rome-Est se sont rassemblés pour apporter de l’aide.

    [Insérer la photo de jeunes adultes emballant des aliments]

    [Légende : De jeunes membres de l’Église empaquettent des colis de nourriture pour des personnes dans le besoin]

    Ils ont empaqueté, en toute sécurité, 300 cartons de nourriture à livrer à des familles dans le besoin par le Département de la sécurité et de la protection civile de la municipalité de Rome. Les articles des colis ont été fournis et financés par Latter-day Saint Charities.

    Andrea Rondinelli, le président du pieu de Rome-Est a déclaré : « L’objectif était d’apporter une aide concrète aux familles en difficulté. Ce faisant, nous voulions faire participer les jeunes de l’Église pour qu’ils se sentent impliqués dans ce projet. »

    Angleterre

    Dans le West Yorkshire (Angleterre) les hôpitaux locaux ont lancer un appel pour recevoir des sacs à linge et d’autres articles de protection individuelle afin de ralentir la propagation de la COVID-19. Le personnel soignant avait besoin de sacs pour emporter ses combinaisons et ses uniformes contaminés afin de les laver à domicile. Les autres articles demandés comprenaient des visières de protection du visage et des combinaisons.

    Des membres de l’Église des paroisses de Horbury, Dewsbury et Meltham, du pieu (diocèse) d’Huddersfield et leurs amis ont fait don de tissu, de boutons et du fil nécessaires à la confection de ces articles. Une entreprise locale s’est également portée volontaire comme point de collecte pour réunir les fournitures.

    [Insérer la photo de Karen Sutton]

    [Légende : Karen Sutton confectionne un sac à linge à offrir à un soignant]

    Les bénévoles ont ensuite offert leur temps et leurs talents pour coudre les articles à livrer aux hôpitaux et aux centres de soins. Au total, 237 sacs à linge, 267 visières et huit combinaisons complètes ont été confectionnés pour les soignants.

    Karen Sutton, présidente de la Société de Secours (l’organisation des femmes de l’Église) à Dewsbury, a déclaré : « La période de confinement a été difficile au début mais nous avons pu pallier à un besoin. C’était très gratifiant de travailler avec d’autres bénévoles, même à distance. C’était la petite contribution que nous pouvions apporter à ce moment-là en plus de rester chez soi et de protéger autrui. »

    Portugal

    Afin de diminuer l’impact des pertes d’emplois et du chômage pendant la COVID-19, la paroisse de Braga de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a fourni environ une tonne de denrées alimentaires à Discípulos de Emaús, une organisation locale d’aide sociale.

    Selon un responsable de l’association, ce don permettra de nourrir une cinquantaine de familles dans le besoin pendant un mois. Moins d’une heure après la livraison de nourriture, six appels téléphoniques ont été reçus avec des demandes de familles qui n’avaient plus de nourriture, certaines depuis plus de deux jours.

    [Insérer la photo du groupe. Avec la permission de Ricardo Lima, salle de presse du Portugal]

    [Légende : Ricardo Lima (à l’extrême droite) avec Filipe Aguiar et d’autres représentants des « Compagnons d’Emmaüs »]

    Ce don a été possible grâce au soutien de Latter-day Saint Charities et a été personnellement remis à Filipe Aguiar et à d’autres représentants des « Compagnons d’Emmaüs » par Ricardo Lima et Ricardo Matos, responsables de la paroisse de l’Église à Braga.

    Frère Lima, l’évêque de l’Église à Braga, prévoit de poursuivre cette collaboration avec cette institution locale qui apporte de l’aide aux familles dans le besoin. Il a dit : « Je crois que nous devons être attentifs et aider nos frères, des enfants de Dieu, en cette période de crise. »

    -----------------------

    Les services humanitaires de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours

    Latter-day Saint Charities est la branche humanitaire de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

    Elle a pour but de soulager la souffrance, favoriser l’autonomie et fournir des occasions de servir.  De par sa structure unique, Latter-day Saint Charities a accès aux ressources de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, qui incluent des fonds et l’aide de bénévoles locaux. Chaque année, des bénévoles offrent plus d’un million de jours de travail dans des actions d’entraide.

     

    Pendant la pandémie de la COVID-19, plus de 2 600 000 euros de dons humanitaires par des membres de l’Église ont été utilisés en Europe. 40% de ces fonds ont servi pour les EPI (masques, gants, blouses, gel hydroalcoolique, visières), 25% ont financé de l’aide alimentaire, 22% ont permis d’acheter du matériel médical (ventilateurs, lits de soins intensifs, scanners, clinique mobile, station d’anesthésie, tests de la COVID) et 13% ont fourni des produits de première nécessité (literie, couvertures, chaussures, couches, fournitures scolaires).

     

    Cette organisation caritative parraine des projets humanitaires et de développement dans 195 pays et territoires et apporte son aide sans distinction de race, de religion ou de nationalité. En grande partie gérée par des bénévoles, l’organisation fonctionne de manière indépendante et en coopération avec d’autres organisations caritatives et les gouvernements.

    Des familles ont reçu de la nourriture et des articles d’hygiène dont elles avaient grand besoin